Introduction

 

1) Définitions de l'homosexualité:

Homosexualité:

C'est un therme qui date du 19eme siècle. Il désigne la sexualité que partage les Hommes entre eux. Ce phénomène est également appelé en anglais: "MSM" (Men Who have Sex with Men) pour les hommes et "WSW" (Women Who have Sex with Women) pour les femmes.

L'homosexualité est avant tout un choix sexuel.

On parle d'homosexualité quand un individu se livre de façon répétée à des rapports orgasmiques avec une personne du même sexe. Mais, l'homosexualité ne se résume pas en un simple comportement sexuel, c'est un ensemble d'attitudes, de comportements, de préférences et de valoriasations qui font de certains individus des homosexuels.


Homophobie:
 

 C'est une attitude, un sentiment, un malaise ou encore une aversion envers l'orientation sexuelle de certaines personnes. Ces personnes sont les homosexuels ou les personnes qui ont une tendance à avoir un comportement semblable à celui du sexe opposé.

L'homophobie peut être exprimée physiquement ou verbalement.

L'originie de l'homophobie vient surtout des religions. En effet, elles sont fondées sur des préjugés individuels et sociétaux. Par exemple, la nature à besoin de se reproduire. Mais, l'homophobie n'est basée sur aucun fondement concret.

2) Histoire de l'homosexualité:

L'homosexualité n'a pas échappée à la règle et a été,selon les époques, soit très bien acceptée, soit totalement réprimée. Elle était, par exemple, très bien vue dans la grèce antique, elle était même alors la manifestation d'un certain machisme.

Pour les grecs, l'amour avec une femme était sans âme. En effet, l'amour (au sens noble du therme) et le plaisir sexuel n'étaient qu'une affaire d'hormones. C'était également un rite de passage de l'enfance à la vie adulte.

En Egypte, les pharaons disposaient de leur harem de jeunes hormones. Moïse offrait les premiers grands chatiments pour les pratiques homosexuelles. Mais,l'intolérance naît véritablement avec avec le christianisme. L'église va, pendant vingts siècles, châtier les homosexuels qu'elle associe aux puissances maléfiques.

Les auteurs du code Napoléon en 1810, surtout cambacérès qui est lui même homosexuel, ont décidé de ne pas créer de loi condamnant l'homosexualité. Ils ont affronté sans peur beaucoup d'officiels du régime qui considèrent que l'homosexualité est "contre-nature". Malgré qu'il n'y est pas de loi, comme dit précédemment, il y a tout de même une certaine discrimination sur la majorité sexuelle. En effet, elle est de quinze ans pour les hétérosexuels et de dix-huit ans pour les homosexuels. Dans ce code, "l'attaque publique" a été citée comme justification pour cette différence d'âge de la majorité sexuelle.

On pourrait qualifié ce qu'on décrit comme une "chasse" aux homosexuels. Elle se poursuit dans plusieurs autre pays comme l'Angleterre. Dans ce pays, un homme a été condamné à deux ans de prison avec travaux forcés pour avoir eu des relations sexuelles avec des hommes alors qu'il était marié et père de famille.

En 1968, l'OMS (l'Organisation Mondiale de la Santé) décide de classer l'homosexualité comme une maladie mentale.


Chronologie de l'histoire de l'homoséxualité de 1945 a 2002

 

  • 1945-1960: Déportation d'homosexuels en U.R.S.S.

  • 1966 : première fois que le mot «lesbienne» est mentionné dans un film de Hollywood.

  • 1967: dépénalisation de l'homosexualité en Angleterre.

  • 1969 (28 juin): émeutes de Stonewall à New York. Naissance du mouvement de libération gay moderne.

  • 1970: première Gay Pride à New York. Création du Groupe de libération homosexuelle de Genève.

  • 1971: premières Gay Pride à Londres et à Paris. Dépénalisation de l'homosexualité en Autriche.

  • 1973: l'American Psychiatric Association ôte l'homosexualité de la liste des maladies mentales.

  • 1979: première Gay Pride à Berne, qui rassemble quelques centaines de personnes.

  • 1992: abrogation des dispositions discriminatoires du code pénal Suisse envers les homosexuels.

  • 1993 (1er janvier): l'Organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) ôte l'homosexualité de la liste des maladies mentales. 

  • 1993: La Suède, la Norvège et l'Islande instaurent le partenariat enregistré. Dépénalisation de l'homosexualité en Russie par décret du président Elstine.

  • 1993: création de Pink Cross, l'antenne gaie Suisse.

  • 1997: première Gay Pride en Suisse Romande à Genève.

  • 1999 (3 juillet) : 30ème anniversaire des émeutes de Stonewall: Gay Pride à Fribourg (25'000 personnes). 27 septembre : Le Conseil national accepte l’idée d’une loi sur le partenariat entre personnes de même sexe.
    France: le PACS (Pacte d'action civile de solidarité) est adopté par l'Assemblée nationale, conférant des droits limités aux couples homosexuels (octobre).

  • 2000: La Suisse refuse d'accorder des permis de séjours aux partenaires homosexuels étrangers (décision du Tribunal fédéral 25 août). Les Pays-Bas accordent le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels (14 septembre).

  • 2001: Le canton de Genève adpote la loi sur le partenariat, devenant le premier canton suisse à accorder des droits limités aux couples de même sexe.

  • 2002: Assassinat du leader politique hollandais ouvertement gay Pim Fortuyn. L'Europride de Cologne rassemble plus d'un million de personnes.

 

L'homosexualité est donc passée par diverses phases avant d'obtenir un statut et d'être plus ou moins considérée comme un "choix d'orientation sexuelle".

Ci dessous, une frise chronologique qui résume l'histoire de l'homosexualité en France.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site